Étiquettes

, ,

Bizarreries des registres paroissiaux

 parcourant les registres paroissiaux de certaines communes de Bretagne, j’ai eu l’occasion de relever des bizarreries, drôles, surprenantes ou riches d’enseignements. Enfin des choses que l’on ne s’attend peut-être pas à voir dans des registres paroissiaux.

 

La page de punition

Je crois que le plus surprenant reste cette page de punition et je me dis que 292 ans plus tard, cela rappellera des souvenirs à certains « Tu me copieras 100 fois cette ligne…. »

Page issue des registres paroissiaux d'Eréac (Côtes d'Armor) 1723 - 1732

Page issue des registres paroissiaux d’Eréac (Côtes d’Armor) 1723 – 1732

 

L’art et la manière de reconnaitre « en clin d’oeil » un enfant légitime d’un enfant illégitime

Le curé de Lohuec, commune des Côtes d’Armor, avait trouvé l’astuce pour différencier les enfants légitimes des enfants illégitimes qu’il baptisait au sein de sa paroisse. Une astuce bien étonnante que je n’ai revu ailleurs, rédiger l’acte à l’envers !

Page issue des registres paroissiaux de Lohuec (Côtes d'Armor) 29 Août 1702

Page issue des registres paroissiaux de Lohuec (Côtes d’Armor) 29 Août 1702

« Yvet Caignard fils et enfant illégitime de mademoiselle
Caignard sa mère fust né le ving et neufvieme d’aoust
mil sept cents deux , et le lendemain baptisé dans l’église (…)

 

La vie au sein de l’église

Bien que cela ne soit pas totalement étrange, on retrouve de telles annotations dans plusieurs communes, j’ai toujours aimé les mentions traitant directement de la vie de l’église. Voici celle relative à la bénédiction de la cloche de l’église d’Eréac, Côtes d’Armor.

Issu des registres paroissiaux d'Eréac (Côtes d'Armor) 1753 - 1758 vue 103

Issu des registres paroissiaux d’Eréac (Côtes d’Armor) 1753 – 1758 vue 103

Par permission de Monseigneur de lillustrissime et reverendissime Jean Joseph de Jogasse de la Bastide l’Evesque et seigneur de Saint Malo, j’ai sousigné bénit la seconde cloche de cette église le cinq May mil sept cent cinquante huit. La ditte cloche a été nommée Janne Françoise Amaurye  par missive Amaury Joseph Pierre du Rocher chevalier seigneur de Beauregard et marraine Dame Janne Françoise de Launay, Dame de Launay de la Caunelaies en présence d’écuier Sébastien Ange Thomas de la Caunelaie, sieur de Launay, Damoiselle Françoise Pélagie Thomas, Damoiselle de Launay, Damoiselle Pélagie du Rocher, Damoiselle de Beauregard, Damoiselle Marie Bodin, Damoiselle de la ville Marie et autres qui ont signé

Les tables de la communes de Parigné – Ille et Vilaine

Qui n’a pas rêvé de pouvoir trouver des tables annuelles dans les registres paroissiaux les plus anciens pour se faciliter un peu le travail. Car même en étant passionné, il est souvent difficile de retrouver des actes dans les anciens registres : registres abîmés ou  tâchés, écriture difficile à déchiffrer, manque de clarté par économie de papier. Alors je partage avec vous ce petit « trésor ».

Ces 3 pages sont issues des tables des registres paroissiaux de Parigné de 1576 à 1802.

Parigné 1

Parigné 1576 - 1802 Parigné 3

 

 

Les dessins à la sanguine des registres de billé – Ille et vilaine

Joseph Marchand qui était le curé de Billé dans les années 1760 était un artiste, vous pourrez retrouver quelques dessins à la sanguine dans les registres paroissiaux.

Les deux pages sont extraites du registre paroissial des baptêmes et mariages de Billé en 1764.

billé 2 Billé 1764