Étiquettes

, , ,

374px-SNCF_logo1937.svg

Archives de la SNCF

Si vous recherchez des dossiers concernant vos ancêtres ayant travaillé pour la SNCF, vous pouvez vous rapprocher de ces organismes :

Le Cercle généalogique des Cheminots, Association Loi de 1901, qui dispose d’une base de données « nos ancêtres cheminots », alimentée par le travail bénévole de ses adhérents.

CERCLE GÉNÉALOGIQUE DES CHEMINOTS

9 rue de Château-Landon – 75010 PARIS

Tél. : 01.58.20.51.29

genealogie.cheminots@laposte.net

http://genealogie.cheminots.free.fr/


Par ailleurs, des dossiers de carrière de cheminots sont conservés par les Archives Nationales du Monde du Travail à Roubaix. Toutefois, seule une consultation sur place est possible.

Archives nationales du monde du travail
78, boulevard du Général Leclerc
59057 ROUBAIX


Le Service Archives et Documentation, il conserve des dossiers et fichiers de personnels des anciennes compagnies.

CENTRE DES ARCHIVES MULTIRÉGIONAL DE BÉZIERS

Rue du Lieutenant Pasquet – 34500 BÉZIERS

TÉL. : +33 (0)4 67 49 61 38 Mél : archives.beziers@sncf.fr


Le Centre d’Archives historiques de la SNCF  qui conserve des dossiers « accidents » en provenance de la direction juridique

Le Centre d’Archives historiques de la SNCF

 2 avenue de Bretagne, 72100 Le Mans

Tél : 02.43.21.74.65


Le Service des Archives nationales dont la série F14 -Travaux Publics- comprend de nombreux versements relatifs aux chemins de fer (grandes compagnies et réseaux secondaires d’intérêt général ou local)

Le Service des Archives nationales

60 rue des Francs-Bourgeois, 75141 Paris Cedex 03

Tél : 01.40.27.60.00


Les Archives départementales qui conservent, entre autres documents, dans la série E les tables décennales et registres annuels d’état civil, dans la série M éventuellement des listes de recensements de population établies tous les cinq ans et les listes électorales, dans la série R les registres matricules de l’armée de terre, dans la série S les listes d’agents assermentés pour les travaux publics et les transports ainsi que les registres de correspondance des commissaires de surveillance administrative lorsqu’ils existent.